Le 28 Novembre 2016

« Ça suffit le gâchis » : Intermarché en éclaireur

« Ça suffit le gâchis » : Intermarché en éclaireur

En ligne avec nos engagements forts et de longue date contre le gaspillage alimentaire, nous sommes fiers d'avoir participé à une opération de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) dans le cadre de sa campagne « Ça suffit le gâchis ».

L'ADEME a en effet accompagné 10 magasins volontaires, dont le point de vente Intermarché de Guer dans le Morbihan, pour faire l'état des lieux de leurs pertes et gaspillages alimentaires, mettre en place des actions et en observer les résultats. Objectif : généraliser ces bonnes pratiques à l'ensemble de la grande distribution. Une opération qui résonne d’autant plus que la semaine européenne de la réduction des déchets se déroule jusqu'au 27 novembre.

Pionniers de la lutte anti-gaspi

Le rapport de l’ADEME salue le point de vente Intermarché de Guer qui « était déjà piloté très finement et avait le taux de casse le plus faible de l'échantillon de l’opération ». Comme dans la plupart de nos magasins, un programme anti-gaspi y était en effet déjà mené. Nous n'avons pas attendu la récente loi contre le gaspillage alimentaire dans la grande distribution pour nous engager.

Parmi les actions en place chez nous depuis de nombreuses années : amélioration de la prise de commande et de la gestion des stocks pour éviter le surplus de marchandise, vente à prix réduit des produits en fin de date, revalorisation des denrées non comestibles grâce aux processus de méthanisation ou de compostage, ou encore, don à des associations d'aide alimentaire.

En 2014, nous avons ainsi distribué plus de 6,6 millions de repas aux Banques alimentaires, aux Restos du Cœur, au Secours Populaire et à la Croix rouge. Ces dons concernent d'ailleurs l'ensemble de notre chaîne - bases logistiques, points de vente et unités de production. Un engagement que nous sommes les seuls à pouvoir tenir grâce à notre positionnement unique de producteur-commerçant.

L'équivalent de 32 000 repas gagnés par an

Les résultats de l'opération de l'ADEME sont édifiants : le gaspillage a pu être réduit de 22 % en 3 mois sur l’ensemble des 10 magasins participants, à travers des actions simples et peu coûteuses, comme diminuer le nombre de références ou organiser la vente assistée des fruits et légumes pour éviter leur manipulation par les clients. Ce gain correspond à 16 tonnes par magasin sur une année, soit l’équivalent de 32 000 repas.

Les résultats de cette étude vont être intégrés dans notre « Guide anti-gaspillage » diffusé à tous nos points de vente, pour que chacun continue à faire toujours plus contre le gaspillage. Mais la grande distribution n'est pas la seule responsable. Sur l’ensemble des acteurs concernés - du producteur au consommateur - la grande distribution représente 14 % des gaspillages alimentaires et les ménages 33 %. C'est pourquoi nous mettons un point d'honneur à sensibiliser le grand public à cette question. Pour preuve, nos campagnes successives autour des « Fruits et légumes moches », des « Biscuits moches », puis des « Conserves de légumes moches » unanimement saluées par les consommateurs.

retour